Acheter moins cher à Champcevinel : la bonne stratégie pour obtenir un rabais

Partager sur :

Même si les négociations de prix sont courantes sur le marché immobilier, faire une offre d’achat avec un prix inférieur à celui de l’annonce peut être risqué. De fait, le vendeur peut directement la refuser. Pour éviter cela, il est important d’adopter la bonne stratégie de négociation. Voici en quoi elle consiste.

Étape 1 : bien évaluer le marché

Avant de formuler une offre d’achat, prenez le temps d’étudier les prix courants. Il faut savoir qu’elles varient d’une région à une autre, d’une ville à une autre, voire d’un quartier à un autre dans une même localité. Grâce à cette analyse, vous saurez d’emblée si les négociations ont des chances d’aboutir ou pas.

Étape 2 : relever les éléments de décote

Chaque défaut que présente le bien constitue un élément susceptible de faire baisser sa valeur sur le marché. Recherchez-les, même les plus minimes. Si besoin est, faites appel à un expert dans le bâtiment. Vous disposez alors d’arguments fiables pour justifier le rabais sur le prix de la propriété. 

Étape 3 : constituer un argumentaire infaillible

Pour ce faire, mettez en avant les arguments que vous avez pu rassembler dans l’étape précédente. Ajoutez-y des preuves tangibles comme des diagnostics ou des évaluations de la part de professionnels. Présentez aussi les devis relatifs aux réparations pour justifier le montant de la décote que vous souhaitez appliquer sur le prix du bien. 

Étape 4 : composer une offre cohérente

Il peut être tentant de demander le maximum de rabais pour acheter le moins cher à Champcevinel. Toutefois, un prix trop bas va faire fuir le vendeur. Pour ne pas compromettre vos chances de décrocher la transaction, formulez une offre réaliste. Pour cela, le prix doit correspondre aux caractéristiques du bien et s’aligner aux valeurs courantes.